Les ceintures de compétences en CM1-CM2

24 septembre 2017

Suite à mon article sur le suivi et l’évaluation de mes élèves en CM1-CM2, je vous propose ici la deuxième partie plus détaillée sur les ceintures de compétences.

Comme je vous l’ai indiqué dans mon organisation de classe ICI j’utilise le principe des ceintures de compétences pour évaluer à l’écrit mes élèves en français et mathématiques (j’y ai ajouté celles de géographie pour le plaisir ;)).

Charivari en a créé depuis plusieurs années et j’ai tout simplement utilisé les siennes, ses progressions me correspondent très bien et j’adore sa présentation, ce qui permet en les utilisant toutes une belle unité.

Elle propose pour la plupart un fichier de suivi que vous trouverez dans chaque article correspondant. Pour ma part j’en ai créé un avec ma propre mise en page, reprenant dans un seul document toutes les ceintures proposées et leur détail de compétences à acquérir, je vous le propose ICI. Je l’imprimerai en recto verso et l’agraferai pour ensuite le laisser dans une pochette individuelle cartonnée pour chaque élève afin qu’ils puissent y accéder quand ils le souhaitent.

Le vendredi après-midi, une heure est donc consacrée au passage de ces ceintures (qu’ils adorent !) durant laquelle ils sont évalués en français, mathématiques et géographie. C’est devenu un temps tellement ritualisé et habituel pour eux qu’ils les passent pour leur propre plaisir et en se challengeant eux-mêmes sans plus penser au fait que je les évalue ainsi (en plus de tout le reste du temps où je les observe !). J’ai ajouté cette semaine les ceintures de poésie (trouvées chez Bricoles d’Ecole) et de littérature (toujours chez Charivari) mais ne commencerai pas à les faire passer avant un petit moment car je dois d’abord imprimer les différents fichiers de poésies et faire un point sur les livres pour les ceintures de littérature !

Après la passation de leurs ceintures le vendredi, ils viennent me dire quelles sont les ceintures qu’ils passeront le vendredi suivant afin que je les inscrive dans leur plan de travail de la semaine d’après pour qu’ils puissent s’entrainer et s’habituer à ne passer une ceinture que lorsqu’ils sont sûrs de la réussir.

Je vous mets également le tableau (ICI) qui me sert à suivre les ceintures de mes élèves (il peut s’imprimer sur un A3 puis être plié et rangé dans un classeur en mode paysage qu’il suffira de déplier pour voir en entier 😉 ).

Je vous propose ci-dessous (cliquez sur l’aperçu ;)) le référentiel des ceintures que j’afficherai en classe, pour ne pas que les élèves aient systématiquement à sortir dans la semaine leur bilan à eux (et éviter ainsi qu’ils ne s’usent trop vite !).

 

2 commentaires

  • Maé 24 septembre 2017 à17 h 29 min

    Oh là là, mille mercis ! Je me suis aussi lancée dans les ceintures de Charivari et tes livrets de suivi des ceintures correspondent exactement à ce que je cherchais ! Serais-tu d’accord pour me les transmettre en version modifiable car je ne fais pas toutes les matières ?
    Je vois que ton organisation est celle que je me suis fixée pour cette année du coup j’en profite pour te poser quelques questions :
    – En ce qui concerne la géométrie, avec quels fichiers / ateliers travailles-tu ? Et en grandeurs et mesures ?
    – Pour la grammaire et la conjugaison, as-tu beaucoup d’ateliers ? Les élèves utilisent-ils les cartes d’entrainement des ceintures pendant leur plan de travail ?

    Merci d’avance pour tes réponses !

    Maé (encore !) 😉

    • Elodie Pobelle et Caroline Roux 24 septembre 2017 à17 h 41 min

      En géométrie j’utilise les fichiers de Bout de gomme édités chez Jocatop. En grandeurs et mesures j’ai différentes activités autonomes disponibles et je travaillerai par petits groupes. Pas mal d’ateliers en grammaire dont ceux trouvés sur le site de Participassions. En conjugaison, des puzzles que j’ai créés (faits en partie et collés sur du papier épais, seules les terminaisons s’enlèvent et doivent être remises aux bons emplacements) et les petits papiers proposés chez Bout de gomme (un verbe à conjuguer à un temps puis autocorrection avec des tableaux de conjugaison à disposition). Pas encore de cartes d’entrainement imprimées, j’avais jusque là suffisamment de matériel pour qu’ils s’entraînent.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager vos idées !

%d blogueurs aiment cette page :