Avoir le soutien de la mairie, c’est possible !

Avoir le soutien de la mairie, afin de faire évoluer son école dans ses pratiques pédagogiques, c’est possible !

Comment ? Plus facilement qu’on ne pourrait le croire :

Nous avons tout d’abord repensé nos pratiques pédagogiques. Pour cela, il n’est pas nécessaire de posséder du matériel très coûteux.

Nous avons commencé par réorganiser nos classes en les aménageant de façon à permettre aux enfants d’être plus autonomes. A ce stade, nous avons surtout eu besoin de beaucoup d’huile de coude !

Ainsi, durant plusieurs semaines, nous avons bougé des armoires, retiré des bureaux… afin d’aérer nos classes surchargées et dans lesquelles les déplacements et donc l’autonomie de nos élèves étaient entravés.

Parallèlement à cela, nous construisions énormément de matériel par nous-mêmes, les sites internet regorgeant de tutoriels à cet effet, et lorsque nous ne trouvions pas ce que nous voulions nous avons inventé.

Il est vrai qu’à ce stade-là, nos garages respectifs ressemblaient à des brocantes, tant nous récupérions ici et là tout ce qui pouvait semble-t-il nous servir, un amas de bric et de broc ! Un grand merci également à nos maris bricoleurs !

Notre enthousiasme à la vue des progrès fulgurants des élèves tant dans leurs apprentissages que dans leur bien-être, notre impossibilité bien entendu à fabriquer du matériel plus spécifique nous a alors amenées à faire appel à la mairie. Celle-ci avait d’ailleurs été à plusieurs reprises interpellée par des parents suite à notre réorganisation des classes et à notre nouvelle façon de travailler.

La mairie nous a donc proposé de recevoir dans l’école l’ensemble du conseil municipal afin de lui expliquer pourquoi « les chaises et les tables disparaissaient » et en quoi consistait une pédagogie où les enfants choisissaient leurs activités et avaient même le droit de travailler par terre !

Il faut bien avoir à l’esprit que la plupart des gens n’ont aucune idée de ce que sont les pédagogies alternatives et que pour eux, « tour rose », « escalier marron » ou « timbres » sont des mots issus d’une langue étrangère !

Il est à la fois très important et tout à fait légitime de leur expliquer l’importance et les objectifs de ce type de matériel.

Nous avons donc accueilli l’ensemble du conseil municipal dans nos classes afin de leur exposer notre façon d’enseigner et de leur montrer tout ce que nous avions déjà mis en place. Nous leur avons expliqué qu’à ce stade, nous avions besoin de leur aide pour poursuivre notre transition pédagogique.

Nous avions bien préparé cette rencontre et les échanges que nous avons eus nous ont permis de leur expliquer nos attentes bien entendu mais surtout ce que ce type de matériel avait d’indispensable, ce qu’il allait apporter aux enfants et comment nous allions nous en servir au quotidien.

Visiblement nous avons su convaincre, car la mairie nous a octroyé une aide financière équivalente à l’intégralité du matériel souhaité (nous avions fait deux listes, une avec le matériel que nous pensions indispensable et une autre avec le matériel que nous souhaitions également mais qui nous semblait moins prioritaire). Naturellement, toutes les mairies ne sont pas en mesure d’assurer de telles dépenses supplémentaires, vous pouvez alors proposer d’échelonner les commandes sur plusieurs années.

En conclusion, nous sommes persuadées que bien souvent les refus des mairies sont dus à un manque de compréhension des demandes : convaincre, c’est possible, lancez-vous !