Le juste assez
DIY , Mathématiques / 4 janvier 2018

Je vous propose aujourd’hui une interprétation d’une idée prise sur l’excellent site de Primaths, « le juste assez » ! Le lien direct pour y accéder et avoir ainsi les explications détaillées ICI. Le principe est de compter et de mémoriser les motifs de la carte puis d’ouvrir la boite (on ne voit plus la carte) et de prendre le nombre de jetons équivalent. L’activité est auto-corrective car l’enfant place ensuite les jetons sur les motifs pour vérifier qu’il en a le bon nombre. Plutôt que de fabriquer une boite en carton, j’ai réutilisé une boite à bijoux qui s’ouvre sur le même système et ai créé des cartes par niveaux pour aller avec. La boite peut s’acheter sur Cultura et être donc customisée comme vous le souhaitez ! Pour les différentes cartes, c’est par ICI !

DIY – Boulier
DIY , Mathématiques / 24 novembre 2017

Un partage de notre collègue Christine qui a eu l’idée de transformer le boulier (acheté à Ikea) en atelier en faisant associer des nombres à leur complément à 10 après les avoir disposés avec les perles sur le boulier ! Les petites étiquettes nombres sont plastifiées et s’accrochent grâce à du « scratch » collant (un morceau sur le boulier, l’autre sur l’étiquette 😉 ). Ingénieux, merci ! Une petite photo pour bien comprendre :

Une file numérique à dérouler !
Mathématiques / 24 novembre 2017

Après une longue pause car des semaines bien chargées, voici un nouvel article, d’autres suivent dans la soirée ! Nous vous proposons dans celui-ci un partage de Paprika qui a testé dans sa classe de MS/GS un « bricolage » pour faire réciter la file numérique qui motive vraiment ses élèves. Elle s’est inspirée des articles : – de maitresseuh – et de laclassedemarion Elle a imprimé une longue bande numérique qu’elle ne voulait pas placer à l’horizontale (trop de meubles et de fenêtres qui « coupent » la frise) mais qu’elle souhaitait accessible à la verticale. Elle l’a donc enroulée sur un rouleau en carton, enfilée dans un dérouleur de papier toilette, et a fixé un aimant très fort au dos. Elle peut ainsi déplacer le tout sur son tableau, ou son armoire métallique, et ceux qui veulent compter sont ravis de dérouler la bande dans toute la classe (et en plus, doivent être capables de la rembobiner après usage… pas si facile, même fastidieux pour certains, mais tout le monde s’accroche jusqu’au bout). Elle place la photo des élèves sur la partie vierge sous les nombres, plastifie les morceaux à l’adhésif en rouleau pour que ça reste souple (elle ne fait que le recto, mais…