Addition et décomposition des nombres

Une idée sympa pour aborder ou consolider la décomposition des nombres ou aider à maîtriser l’addition.

Une collègue a eu l’idée de décorer une boîte en carton avec une photo d’un des bus que voient passer les enfants.

Matériel:

  • une boîte en carton
  • une photo d’un bus (ici Edgard)
  • un « troupeau » de bonhommes legos ou playmobils qui vont jouer les voyageurs.

L’image du bus a été collée sur le carton, et les deux portes ont été évidées, pour laisser entrer les bonhommes .

Déroulement:

  1. Le bus fait un parcours, et s’arrête pour prendre quelques bonhommes.
  2. Les enfants sont chargés de compter combien de voyageurs sont montés à chaque arrêt.
  3. La règle du jeu est simple: il faut dire combien de passagers sont dans le bus à la fin du voyage… On énonce les réponses.

Comment vérifier?

 

Le verso de la boîte en carton peut s’ouvrir. A chaque fois que des « voyageurs » montent, la maîtresse les range dans le bus sans que les enfants puissent voir l’ensemble des voyageurs….
Pour les faire tenir, une bande de carton a été disposée. Les bonhommes peuvent ainsi se tenir debout.

Quand le voyage est terminé, on retourne le bus, et un élève est chargé de compter pour valider les réponses. (Celles ci peuvent être orales, ou écrites).

Les voyageurs descendent du bus, et celui ci reprend sa tournée.

 

Le dos de la boîte: les enfants peuvent vérifier leur proposition…

 

Cet exercice fait appel à de nombreuses compétences:  compter, ajouter, vérifier, écrire un résultat ou l’oraliser. Il permet de donner un sens concret à l’addition, et à la décomposition d’un nombre.

Edit du 30/06/2018 :

Aurélie nous précise qu’avec les élèves les plus à l’aise, elle utilise aussi le bus pour travailler la « soustraction », en utilisant « la sortie des classes » : 6 élèves prennent le bus en sortant de l’école, 2 descendent au premier arrêt,combien en reste-t-il dans le bus ? (voir même avec 2 arrêts).

2 Replies to “Addition et décomposition des nombres

  1. Ravie de voir votre nouveau site… ! Bravo pour tout ce boulot de rédaction des articles, entre toutes les préoccupations de fin d’année… je rajoute juste qu’avec les élèves les plus à l’aise, j’utilise aussi le bus pour travailler la « soustraction », en utilisant « la sortie des classes » : 6 élèves prennent le bus en sortant de l’école, 2 descendent au premier arrêt,combien en reste-t-il dans le bus ? (voir même avec 2 arrêts)

N'hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager vos idées !