Correspondance internationale

Cette année, afin de donner une bonne raison à mes élèves d’apprendre l’anglais, je me suis tournée vers la correspondance !

Cela n’a pas été facile mais j’ai réussi à contacter une école écossaise (choix très personnel : j’adore l’Ecosse 😉 ) et nous avons pu correspondre avec une classe dont les niveaux équivalent à un CE2-CM1 chez nous.

Nous avons échangé des courriers par la poste et mes élèves ont créé des powerpoints sous forme d’exposés pour présenter leur école et ce qui leur paraissait important à partager sur la France, que nous avons partagés sur le Drive de l’école (ils ont ainsi fait d’énormes progrès en traitement de texte et maitrise de l’outil informatique !). De leur côté, nos correspondants sont également en train d’en créer pour nous les partager. Je vous donne le lien de notre dossier comportant déjà 3 powerpoints si cela vous intéresse : ICI. D’autres viendront d’ici la fin de l’année !

Lors de ma recherche de correspondants, j’ai découvert le site Students of the worlds sur lequel vous pouvez publier des annonces pour proposer une correspondance ou contacter des enseignants qui en ont déjà proposées : ICI.

J’ai donc publié une annonce et ai également répondu à d’autres déjà présentes et cela a fonctionné ! Une enseignante écossaise m’a répondu et nous avons commencé notre correspondance.

En parallèle, je m’étais aussi rendue sur le site écossais équivalent à notre Education Nationale où j’ai trouvé la liste des écoles et leurs coordonnées (dans la « parentzone ») afin de les contacter directement. Je n’ai pas eu de réponse par cette méthode mais si je devais rechercher de nouveau une correspondance je retenterai le coup, on ne sait jamais, il suffit de tomber sur une école intéressée !

Cette correspondance a permis à mes élèves de trouver un intérêt à l’apprentissage d’une langue étrangère. Ils ont aimé apprendre des éléments culturels du pays et encore plus de se dire qu’ils ont des amis qui habitent si loin !

Nous avons pu travailler transversalement en géographie, l’histoire du pays et en mathématiques puisque cela nous a donné l’occasion de chercher sur une carte le village de nos correspondants (et de se rendre compte qu’à l’instar du leur, à moins de chercher sur une carte sur internet – du style Google Map – et donc de pouvoir zoomer, nous ne pouvions pas le trouver ! ), de découvrir le drapeau écossais (différent de celui du Royaume-Uni) et donc d’en apprendre un peu plus sur l’histoire écossaise qui me passionne ;), de calculer des distances et des durées de voyage selon le moyen de transport choisi.

Nous nous sommes enfin déplacés à la poste pour envoyer leur courrier.  Nous avions vendu des gâteaux qu’ils avaient cuisinés avec les autres classes et ils ont eu le plaisir d’utiliser l’argent ainsi récolté pour payer les timbres, une belle satisfaction pour eux ! Ils ont enfin pu se rendre compte qu’attendre un courrier d’un autre pays peut parfois être très long !

Beaucoup d’enrichissements donc pour nous tous et même moi qui peux désormais partager sur l’enseignement et pleins d’autres sujets avec une collègue écossaise (et améliorer mon anglais ! 😉 ).

N'hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager vos idées !