Sur la piste de F. FROEBEL…

La pédagogie Fröebel


Depuis quelques temps, je m’intéresse à la pédagogie Froebel. J’ai donc donc décidé de faire un article sur ce sujet.

Friedrich Fröebel, 1782 – 1852


D’abord un peu d’histoire:

Friedrich Fröebel est le dernier enfant d’une fratrie allemande de six enfants. Sa mère meurt alors qu’il n’a qu’un an et par la suite, son père le considère comme peu doué. C’est sous la tutelle de son oncle qu’il apprend le métier de garde forestier. Mais cela ne correspond pas à ses attentes, et il décide de devenir instituteur après s’être intéressé à la pédagogie Pestalozzi.
Ses premiers élèves sont ses neveux. L’école va connaître un succès certain puisqu’elle passe de 5 à sa création à 60 élèves 3 ans plus tard.

Malheureusement, en 1850, le gouvernement prussien ferme les écoles « Froebel », en accusant leurs responsables  de conduire les enfants vers l’athéisme.
Froebel meurt l’année qui suivra. Sa femme poursuit son travail et en 1854, l’interdiction des jardins d’enfants (nom donné aux écoles Froebel) est levée.

Aujourd’hui, nous utilisons souvent le matériel éducatif qu’il a inventé et sa pédagogie est toujours pratiquée dans des écoles du monde entier.

Les grands principes de sa pédagogie:

  • Froebel s’intéresse surtout à la petite enfance. C’est une pédagogie où la priorité est donnée au plaisir, à la liberté et à la bienveillance.
  • Chaque enfant doit avancer à son rythme. Le jeu est un outil pour mieux comprendre le monde. Il distingue 4 types d’activités:

– les dons et les occupations (assembler des formes, découper…)
– les chansons et jeux de doigts
– les jeux de mouvement (équilibre, course,…)
– les activités de jardinage

Le jeu, c’est la pédagogie de l’action.

Par exemple en jouant avec les solides, l’enfant en comprend la structure et ses critères de manière intuitive. L’enfant expérimente par essais / erreurs les lois de l’équilibre et de la pesanteur. Il trouve des solutions à un problème, imagine des stratégies.

Les « dons » et « occupations »

La pédagogie Fröebel propose des « dons » et des « occupations« . Les dons (spielgaben) sont du matériel qui sert à de multiples expériences et les occupations sont des activités qui visent à développer les sens, l’adresse et la logique.

Les dons : progression

1) jeux de balles : 6 balles en laine colorées
2) Jeux avec 3 solides :
– boule : elle roule
– cube : statique
– cylindre : un peu des deux
3) Jeu avec cubes : 8 cubes en bois
– assembler des cubes pour en faire un grand
– former des escaliers.
4) Jeux avec des cubes divisés en briques (8 parallélépipèdes) : même jeu qu’avec les cubes, mais plus difficile à assembler avec des formes rectangulaires
5) et 6) Jeux avec des cubes, prismes, pavés et briques. La difficulté d’assemblage augmente.
7) à 10) Jeux avec surfaces, lignes et points. Passage à la réalisation de figures symétriques. Jeux de calculs : combiner un nombre précis de pièces en inventant à chaque fois une figure différente.

disponibles sur https://spielgaben.com/

disponibles sur https://spielgaben.com/

 

Les occupations:

  • Piquage
  • Broderie
  • Pliage, découpage.
  • Enfilage
  • Jeux avec fil
  • Modelage
  • Dessin linéaire
  • Planchettes
  • Tissage
  • Ouvrage en pois.

 

Exemples d’activités avec les dons et occupations:            

  • Créer un labyrinthe (développer son sens logique)
  • Faire des escaliers (s’organiser)
  • Faire des équilibres (être créatif, apprendre à être rationnel)
  • Reproduire un nouvel univers (développer l’imaginaire)
  • Réaliser des mandalas (sens logique)
  • Réaliser des cartes à broder (coordination)
  • Jeux de piquage (dextérité)
  • Tissage de papiers (notion de dessus / dessous)
  • Papier découpé (précision du geste)
    etc.

 

 

disponibles sur https://tangrammontessori.com

Bibliographie :
Vous pourrez retrouver les renseignements contenus dans cet article dans :
Le grand guide des pédagogies alternatives, Ed. EYROLLES, de Anne-Cécile Pigache (Auteur), Madeleine Deny (Auteur)

Fröebel « plus le matériel pédagogique est simple, plus les jeux sont riches ».


N'hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager vos idées !