Echanger c’est évoluer

Deux années de MHM, ça donne quoi ?

Deux années de MHM, ça donne quoi ?

Deux années de MHM, ça donne un bilan assez positif ! Et l’envie de le réutiliser une prochaine année, quand j’en aurai l’occasion !

Bilan de l’année 1

Son organisation très cadrée était ce que je craignais le plus. Moi qui suis plutôt du genre organisée mais aimant sortir du cadre et me lancer dans des improvisations !

Finalement, j’ai tenu toute l’année car la méthode prévoit justement des temps où l’on peut partir sur d’autres projets. Et le côté cadré, complètement clé en main, rend chaque séance vraiment très agréable !

Le gros avantage de cette méthode est que toutes les ressources sont disponibles sur le site de MHM. Vous y trouverez toutes les réponses à vos questions quant à la mise en œuvre et les ressources (très nombreuses) utilisables.

Les éditions Nathan ont publié ces mêmes ressources, beaucoup plus jolies forcément. Vous avez donc la possibilité en fonction de votre financement d’investir dans ces ressources, de prendre celles du site MHM (tout y est !) ou de faire un mix. J’avais pour ma part, investi dans les livrets pour les élèves et la boite de jeu. Tout le reste, je le récupérais sur le site.

Vous pouvez retrouver toutes les ressources MHM en téléchargement par ici et les ressources éditées chez Nathan par ici.

Mes ++ :

  • La boite à énigmes : des problèmes comportant systématiquement une photo et un énoncé le plus court et concis possible. Plusieurs niveaux reprenant les mêmes images mais des questions différentes, ce qui permet de montrer aux élèves la richesse des problèmes mathématiques !
  • Le constant rebrassage des notions que j’affectionne tant et qui m’avait d’ailleurs convaincue de choisir cette méthode.
Boite à énigmes – niveau CE
Boite à énigmes – niveau CM

Mon petit – :

  • Cela dépend de la sensibilité de chacun sur ce sujet, mais en ce qui me concerne, la quantité phénoménale de photocopies que j’ai pu faire m’a pas mal embêtée.

Bilan de l’année 2

Pour l’année 2021-2022, je suis repartie avec la méthode MHM. Après mon bilan de l’année précédente, je savais qu’il fallait que je trouve une solution pour les photocopies.

Je m’étais donc préparée à afficher le plus possible au tableau en notant les exercices que je pouvais noter et en projetant sur notre vieux tableau blanc avec vidéoprojecteur les problèmes à images par exemple.

Entre temps, une belle surprise est arrivée et j’ai pu me faciliter la tache grâce à un outil incroyable qui nous a été fourni en fin d’année scolaire : un tableau interactif ! J’ai donc pu envisager un minimum de photocopies et un maximum projeté au tableau que les élèves recopient dans leur cahier ! Et hop, au passage, « un peu » d’écriture !

J’ai ainsi pu effectivement faire beaucoup moins de photocopies, ce qui a été très appréciable.

Les élèves ont écrit sur le cahier du jour mais nous avons également beaucoup travaillé sur l’ardoise. Ce qui a permis aux élèves moins à l’aise avec ce passage à l’écrit de pouvoir faire le plus important finalement : réfléchir aux exercices proposés.

Pour une prochaine année, je réfléchirai à adapter encore cette manière de travailler avec le passage des ceintures. Pour que les séances soient efficaces et complètes, il faut prévoir un temps assez conséquent. Et en me plongeant complètement dans cette méthode cette année, je n’ai donc pu les remettre en place. Ni en français où j’ai également testé les ressources créées en grammaire (les recettes de grammaire) et travaillé beaucoup plus activement la conjugaison avec les fichiers Bout de Gomme.

Encore de la réflexion à venir donc ! N’hésitez pas à me dire comment vous vous organisez de votre côté et si vous faites également des ceintures en plus. Vous pouvez commenter en dessous de l’article ou nous rejoindre sur notre serveur Discord.

2 réponses à “Deux années de MHM, ça donne quoi ?”

  1. Jessica

    Avez-vous réussi à travailler avec MHM et les ceintures de compétences ?

    1. Elodie Pobelle et Caroline Roux

      Cette année, je ne l’ai pas fait car je voulais vraiment utiliser MHM à fond. L’année un peu complexe avec le COVID et pas mal d’absences d’élèves ainsi que de moi même ont fait que je n’ai pas tenté d’adapter avec les ceintures. Ce sera pour une prochaine année. Vu mon fonctionnement de classe, je pense que je laisserai la possibilité du passage de ceintures sur les temps prévus d’autonomie (quand on est sur la partie apprentissage et que les élèves ont terminé l’activité prévue par exemple) et sur d’autres temps de la semaine, hors temps de mathématiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.