Progression lecture épisode 5 – lecture de phrases

Une fois que les enfants savent bien lire les mots, ils prennent beaucoup de plaisir à lire et à effectuer les billets d’ordre, on peut passer à la lecture de petites phrases.

J’insiste sur le fait que les enfants doivent impérativement être à l’aise dans la lecture de mots, car la lecture de phrases, si elle est trop difficile pourrait en bloquer certains dans leur envie de lire. Or, le moteur de cette pédagogie est l’envie intrinsèque des enfants à apprendre, il ne faut jamais l’oublier. Pour ma part, l’année dernière, certains enfants n’ont pas eu envie d’aller plus loin que la lecture de mots mais se sont quand même tout autant fait plaisir jusqu’à la fin de l’année en lisant simplement des mots (et beaucoup de mots, c’était devenu un challenge pour eux !).

Dans ma classe, j’introduis les phrases sous forme de billets d’ordres spéciaux. Exemples : « Marche sur la table », « rampe sous le tapis », etc. Vous pouvez les télécharger ICI.

Très important : les phrases sont fabriquées à partir de mots largement connus et maîtrisés des enfants à travers d’autres jeux. Ainsi, tous les verbes ont déjà été vus dans les billets d’ordres simples et les autres mots dans d’autres jeux. Cela doit être facile au début.

Edit du 14/04/2018 : Une de nos collègues, Aurélie, nous a fait parvenir une toute nouvelle série de billets d’ordres qu’elle a créée afin de renouveler un peu ceux qu’elle avait déjà ! Nous vous proposons de les télécharger ICI en format PDF et ICI en format modifiable (la police utilisée est Belle Allure GS, téléchargeable gratuitement ici).

Autres activités possibles à partir de phrases :

  • Les phrases du jour au tableau : tous les matins en rentrant dans la classe, les enfants trouvent une petite phrase me ou les concernant à lire. Exemple : « Mon chat a la patte cassée », « Mon vélo a une roue rouge », « A la récré, on mangera des bonbons ». Ces phrases intriguent les enfants les incitant ainsi à les lire. On en discute ensemble en regroupement et j’invente en général une histoire rocambolesque autour des phrases me concernant, pour le plus grand plaisir des enfants.
  • Toujours au tableau, j’inscris des phrases et pour les enfants moins performants, quand les phrases sont plus longues, qu’ils se fatiguent et oublient les premiers mots, je propose des images qui correspondent à ces mots, qu’ils placent au fur et à mesure qu’ils les déchiffrent en-dessous. Cela leur fait une aide visuelle lorsqu’ils lisent la phrase d’un tenant de manière fluide.
  • Jeu d’associations : je propose des phrases mettant en scène les élèves à lire et associer à la photo correspondante (que j’ai préparée en amont en photo-montage). Je ne mets pas les prénoms des élèves dans les phrases pour les obliger à les lire entièrement. Cet exercice existe dans le commerce mais n’est pas motivante pour les enfants, là ils le font car ils sont mis en scène de façon rigolote et aiment manipuler ces mises en scène. Deux exemples ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

 

Aller directement aux autres étapes de la progression :

Episode 1 (apprendre à écouter les sons),

Episode 2 (le son des lettres et des digrammes),

Episode 3 (associer graphème/phonème)

Episode 4 (lecture des mots)

Episode 6 (prolongements)

Accéder au tableau récapitulatif de la progression ICI.

Article initialement publié le 30/08/2017

N'hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager vos idées !