Progression lecture épisode 2 – le son des lettres et des digrammes

13 juillet 2017

Après avoir appris aux enfants à écouter de manière active, nous pouvons nous occuper de sons plus particuliers : le son des lettres et des digrammes. A ce stade à aucun moment nous y associons les graphies. L’enfant doit d’abord assez bien identifier les sons avant d’effectuer l’association graphème/phonème. Personnellement pour avoir tenté les deux cela me semble important de respecter cette progression.

voici donc les activités possibles à mettre en place, je les ai classées selon ma progression, à vous de choisir la votre.

  1.  Le jeu du petit œil ( de M. Montessori) : parmi trois objets posés devant l’enfant, dire : « mon petit œil voit un objet qui commence par le son aaaaaaaaaaa…. » faire durer le aaaaaa. L’enfant doit saisir le bon objet (petits figurines).Ici on peut imaginer un avion, un cochon, un éléphant. L’enfant doit donc prendre l’avion. Ne pas choisir des sons trop proches les premières fois comme t/d.
  2. Associer deux objets ayant le même son d’attaque : 6 objets sont posés devant l’enfant (arbre, cochon, avion, âne, voiture, étoile), prendre l’arbre et dire  » j’ai pris aaaaaaaaarbre, cherche un objet qui commence par le même son »
  3. Chercher l’intrus : 6 objets sont posés devant l’enfant ( arbre, âne, avion, lion, ananas, abricot), faire nommer tous les objets à l’enfant, puis lui demander de trouver celui qui ne commence pas comme les autres. Si l’enfant ne prononce pas correctement ou s’il est en difficulté nommer les objets à sa place.
  4. Mise en paires à distance : ici le nombre d’objets dépend de l’enfant et de sa capacité à identifier les sons. Personnellement je commence avec 3 paires soit 6 objets, pour la première présentation, mais dès la deuxième je passe à 5 ou 6 paires d’objets. Donc comme son nom l’indique l’enfant doit effectuer des paires, la moitié des objets étant sur une table avec vous et l’autre moitié sur une table que l’enfant ne peut pas voir ( il devra ainsi mémoriser le son). Prendre un des objets par exemple ananas et le nommer ou le faire nommer à l’enfant, puis lui demander d’aller chercher un objet qui commence par le même son.
  5. Cherche et trouve 1 : l’enfant doit aller chercher un objet de la classe qui commence par le son aaaaa. Si l’enfant ne trouve pas on peut donner des indices : « on peut écrire dessus » pour ardoise etc…
  6. Activités de tri : niveau 1 avec des objets, niveau 2 avec des cartes. L’enfant doit trier des objets ou des images selon s’ils commencent ou non par le son aaaa.
  7. Cherche et trouve 2 : Il s’agit plutôt d’un jeu collectif à partir d’une grande image type affiche pour travailler le vocabulaire ( on en trouve chez quasiment tous les éditeurs scolaires)Image associéeles enfants doivent rechercher le plus rapidement possible un objet qui commence par aaaaa : assiette.Un peu comme dans le jeu ou est Charlie?
  8. Imagine : L’enfant doit fermer les yeux et penser à un objet qui commence par le son aaaaaaa.
  9. Lorsque l’enfant a déjà travaillé avec plusieurs sons différents : on peut reprendre les activités de tri et faire trier en fonction du son d’attaque, c’est à dire que le critère de tri n’est plus : il commence ou il ne commence pas par aaaaaa, mais : il commence par aaaaaaaa ou par oooooooo.

 

Il est évident qu’il n’est pas nécessaire de faire l’ensemble des activités pour chaque son. Pour les sons finaux puis à l’intérieur des mots les activités sont les mêmes.

Personnellement une fois que les enfants savent assez bien identifier des sons d’attaque et finaux, je leur propose des rébus. Toujours pareil niveau 1 avec des objets et niveau 2 avec des images, ex : chat/pot = chapeau.

Il est très important voire fondamentale de travailler avec des objets, c’est un des principes de la pédagogie Montessori : « l’enfant doit d’abord être confronté au concret, et à la manipulation d’objets, avant de passer à l’abstrait ».

Voilà j’espère que cet article va vous aider, n’hésitez pas à poser des questions si je n’ai pas été assez claire.

Je rajoute une activité que j’avais oubliée et qui est pourtant fondamentale, c’est l’activité des devinettes. Elle doit se pratiquer au quotidien, durant 5min, voire plusieurs fois par jour, car c’est cette activité qui va préparer à la lecture des mots par la suite. Il suffit d’annoncer la catégorie du mot à deviner (ex: animal) puis on « fait chanter les sons » llllllll iiiiii ononono réponse des enfants : lion. Il faut bien articuler de façon un peu exagérée.

 

Retourner directement aux autres étapes de la progression :

Episode 1 (apprendre à écouter les sons),

Episode 3 (associer graphème/phonème)

Episode 4 (lecture des mots)

Episode 5 (lecture de phrases)

Accéder au tableau récapitulatif de la progression ICI.

Pas de commentaire

N'hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager vos idées !

%d blogueurs aiment cette page :